Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NMC - Page 2

  • Appel à textes - Call for papers

    Nouvelle Mythologie Comparée, revue de mythologie comparée au comité de lecture international, lance pour son quatrième numéro un appel à texte pour sa section thématique (« Thema ») sur le thème « Mythologies en terres d'islam ».

    Les textes envoyés devront comporter au moins un élément principal de comparaison appartenant à l'un des thèmes suivant :

    – une tradition mythologique ayant précédé l'islam sur son territoire actuel et qui n'est plus attestée que par des textes ou des vestiges archéologiques (ex : mythologies mésopotamienne, égyptienne, hittite, etc.) ;

    – des traditions mythologiques de minorités ethniques et/ou religieuses présentes au sein d'une population à majorité musulmane (ex : traditions animistes du Sahel, des chrétiens d'Orient, des Yezidis, des Kalash du Chitral, etc.) ;

    – des éléments de culture musulmane, érudits ou populaires, orthodoxes, hétérodoxes ou syncrétiques, ou bien provenant de cultures non-arabophones où le poids des traditions préislamiques est encore prégnant (Berbères, Ouïghours, Kurdes, Iraniens, etc.).

    Après acceptation par notre comité de lecture et d'éventuelles modifications demandées, les articles retenus répondant à ce thème seront publiés prioritairement. Les autres seront rassemblés dans la section « Varia » et seront publiés en fin d'année et de numéro, voire remis àune publication l'année suivante.

    La longueur des articles ne devra pas excéder une centaine de pages. La date limite de leur envoi sera le 1er juin 2017. Le temps entre les demandes de corrections et le retour du manuscrit ne devra pas dépasser un mois.

     

    New Comparative Mythology, international peer-reviewed journal of comparative mythology, launches for its fourth issue a call for contributions for its thematic section ("Thema") on the theme "Mythologies in Islamic lands".

    Articles should contain at least one main element of comparison belonging to one of the following themes:

    – mythological tradition that preceded Islam in its current territory and is only attested by texts or archaeological remains (e.g. Mesopotamian, Egyptian, Hittite mythologies);

    – mythological traditions of ethnic and/or religious minorities within a predominantly Muslim population (e.g. Sahelian animist traditions, Eastern Christians, Yezidis, Kalash people of Chitral, etc.);

    – elements of Muslim culture (scholarly or popular, orthodox, heterodox or syncretic) or from non-Arabic-speaking cultures where the weight of pre-Islamic traditions is still prevalent (Berbers, Uyghurs, Kurds, Iranians, etc.).

    After acceptance by our reading committee and completion of any amendments requested, the selected manuscripts responding to this theme will be published as a priority. All other papers will be placed together in the "Varia" section to be published at the end of the year when the fourth issue is complete, or their publication will be postponed until the following year.

    Articles should not exceed one hundred pages. The deadline for submissions is 1st of June 2017. The time between correction requests and the return of the manuscript should not exceed one month.

  • Marcel Meulder - Horatius Coclès, gardien de la frontière romaine?

    Horatius Coclès, gardien de la frontière romaine ? 

    Marcel Meulder

     

     

     

    Abstract: Like other (particularly) Indo-European heroes, Horatius Cocles can be considered as a border guard for Rome who repels alone the Etruscan army, saves his homeland, and is descended from a thunder god, as his statue at the Volcanal and his surname should indicate. On the grounds of his part of border guard and his youth, Horatius Cocles has links with Volcanus, the god of war initiations, with Vidarr because his limp, and with Ódinn and Heimdallr because his particular look. The Roman historian Livy seems in this case show the most accurately the mythic events of the last times of the regal period and the beginnings of the republic at Rome.

    Keywords: Indo-European comparative studies, history of Rome, Roman religion, topography of Rome, historical critic.

    Résumé: Comme d’autres héros notamment indo-européens, Horatius Coclès peut être considéré comme un gardien de la frontière romaine qui repousse seul une armée ennemie (les Étrusques) et sauve sa patrie, et qui descend d’un dieu tonnant comme l’indiqueraient sa statue sur le Volcanal et son gentilice. Par son rôle liminal et sa jeunesse, Horatius Coclès entretient des liens avec Volcanus le dieu des initiations guerrières, et se rapproche quelque peu de Vidarr en raison de sa claudication et d’Ódinn ainsi que d’Heimdallr en raison de son regard particulier. C’est le texte de l’historien latin Tite-Live qui, en ce point, semble refléter le plus fidèlement les événements mythiques des derniers temps de la période royale et des débuts de la république à Rome.

    Mots clés : Comparatisme indo-européen, histoire de Rome, religion romaine, topographie de Rome, critique historique.

    Télécharger le fichier en pdf / download in pdf: Meulder.pdf

  • Patrice Lajoye - Sanctuaires slaves et sanctuaires celtiques. Une approche comparative

    Sanctuaires slaves et sanctuaires celtiques

    Une approche comparative 

    Patrice Lajoye

     

     

     

    Abstract: The ancient Celtic and Slavic civilizations are problematic for the philologist because written sources are rare, and to understand the rituals of their respective religions, it is often necessary to turn to archeology. Circular shrines are known in both Celtic and Slavic area, as well at Rome. That form is otherwise rare elsewhere in the Indo-European world. These Celtic sanctuaries are known from the La Tene period until Roman times, while the Slavic shrines appear at the beginning of our era (we are unable to locate the Slavs before that date). The Sanctuary of Vesta in Rome dates back to the second king of the city, Numa. Do they have a common origin? Are the conceptions on which they are based the same? What can we learn about them, using a comparative approach ?

    Keywords: Celts, Crom Cruaich, Gaul, Ireland, La Tene, Perun, Rome, sanctuaries, Slavs, Vesta.

    Résumé: Les civilisations celtique et slave anciennes posent problème au philologue par le fait que les sources écrites sont rares, et que pour appréhender les rites de leurs religions respectives, il faut souvent s’adresser à l’archéologie. Or il se trouve que tant en domaine celtique qu’en domaine slave, ainsi qu’à Rome, on connaît des sanctuaires de forme circulaire, une forme qui est autrement plus rare ailleurs dans le monde indo-européen. Ces sanctuaires celtes sont connus depuis l’époque de La Tène jusqu’à l’époque romaine, tandis que les sanctuaires slaves n’apparaissent qu’au début de notre ère – faute de pouvoir localiser les Slaves avant cette date. Le sanctuaire de Vesta à Rome remonterait au deuxième roi de la ville, Numa. Ont-ils une origine commune ? Les conceptions sur lesquelles ils se basent sont-elles les mêmes ? Que peut apporter le comparatisme en ce qui les concerne ?

    Mots clés : Celtes, Crom Cruaich, Gaule, Irlande, La Tène, Perun, Rome, sanctuaires, Slaves, Vesta.

    Télécharger le fichier en pdf / download in pdf: Lajoye.pdf