Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NMC

  • T. L. Markey - Togi- the Terrible

    Togi- the Terrible

     

    T. L. Markey

     

    Abstract : The conventional etymology of the (regal) Celtic personal name element togi <*teugi ‘axe’ (cf. Old Irish túag ‘axe, hatchet’) is a misappropriation of Indo-European roots (*teu̯-g- ‘to swell’ and/or *(s)teu̯-g- ‘to strike’); it correctly derives from Indo-European *h2teu-g- / h2tu-g- ‘fear, dread, terror’. The Celtic tradition that a leader was a fearsome being, a formidable protector, is shown to be embedded in the scene of Mac Cécht’s death at the close of the Irish tale Togail Bruidne Da Derga, a final instruction reminiscent of that given by the dying Bhīṣma to Yudhiṣṭhira in Book 13 of the Mahābhārata.

    Keywords : Togirix, Esus, Sucellos, grammaticalization, Hitt. ḫatuk- ‘to be terrible,’ ἀτυζόμενος ‘in terror’.

    Résumé : L’étymologie conventionnelle de l’élément de nom personnel celtique (royal) togi <*teugi « hache » (cf. vieil irlandais túag, « hache ») est un détournement de racines indo-européennes (*teu̯-g- « gonfler » et/ ou *(s)teu̯-g- « frapper ») ; il dérive correctement de l’indo-européen *h2teu-g- / h2tu-g- « peur, terreur ». La tradition celtique selon laquelle un chef était un être effrayant, un redoutable protecteur, est ancrée dans la scène de la mort de Mac Cécht, à la fin du conte irlandais Togail Bruidne Da Derga, une instruction finale qui rappelle celle donnée par Bhīṣma agonisant à Yudhiṣṭhira dans le livre 13 du Mahābhārata.

    Mots-clés : Togirix, Esus, Sucellos, grammaticalisation, hit. ḫatuk- « être terrible », ἀτυζόμενος « terrorisé ».

     

    Télécharger le fichier en pdf / download in pdf: Markey.pdf

  • Bernard Sergent – Le Premier héros

    Nous sommes particulièrement fiers de vous annoncer la réédition prochaine d'un important essai de notre collègue Bernard Sergent, Le Premier héros. Jean de l'Ours, Gargantua et le Dénicheur d'oiseaux.

    Sergent couverture.jpg

    Qu'y a-t-il de commun entre un fameux géant français, le personnage central d'un conte-type international, un héros du Caucase et un autre d'Amérique du Sud? Tout, ou presque. En analysant la structure des récits associés à ces personnages, Bernard Sergent en reconstitue l'histoire, puis le prototype. Un prototype qui remonte au paléolithique.
    Cette réédition est revue et augmentée. On y trouvera maintenant un important index des personnages mythologiques.
    Elle inaugure une toute nouvelle collection: la "Bibliothèque de Nouvelle Mythologie Comparée".
    La parution est prévue pour cet été.
    Il s'agira d'un très fort volume (500 pages au format A4). Le prix de vente est fixé à 50€.
    Les précommandes sont ouvertes. Pour recevoir cet ouvrage dès sa parution, vous pouvez nous faire un virement via Paypal, à l'adresse lviktoriya@aol.fr , ou bien nous envoyer un chèque du même montant à l'ordre de Viktoriya Lajoye (22A rue de la Gare, 14100 Lisieux).
  • Pierre Sauzeau - Le renard, Dionysos et la panthère

    Le renard, Dionysos et la panthère

     

    Pierre Sauzeau

     

    Abstract : The fox, a lover of grapes, is linked to Dionysos Bassareus. The comparison of the Dionysian rites with the Chaumos of the Kalash people confirms this analysis. They hunt the unclean fox, they hope for the ‘pure fox’. To the ‘pure fox’ of the Kalash corresponds for the Greeks the scented panther.

    Keywords : Fox, Dionysos Bassareus, Kalash, Chaumos, panther.

    Résumé : Le renard, amateur de raisins, est lié à Dionysos Bassareus. La comparaison des rites dionysiaques avec le Chaumos du peuple Kalash vient confirmer cette analyse : on chasse le renard impur, on espère le «renard pur». Au «renard pur» des Kalash correspond pour les Grecs la panthère parfumée.

    Mots-clés : Renard,  Dionysos  Bassareus,  Kalash, Chaumos, panthère.

     

    Télécharger le fichier en pdf / download in pdf: Sauzeau.pdf