Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NMC

  • Numéro 7 / No 7 - 2022

    Sommaire / Summary

     

    Varia 

    Daniel Pinto Pajares, Confusion of languages in mythology: structural possibilities

  • Daniel Pinto Pajares - Confusion of languages in mythology: structural possibilities

    Confusion of languages in mythology: structural possibilities

     

    Daniel Pinto Pajares

     

    Abstract : Multilingualism represents for mythical thought a stage after a situation of generalized monolingualism. In this work, we resort to mythical thinking that collects the diversity of languages and presents it in an original way through specific structures in myths. This peculiar type of folk narration unfolds a universe of possibilities that helps the psyche to grasp the exterior and rationalize the antinomies of life in symbolic and allegorical forms.

    Keywords : Comparative mythology; etiological myths; cosmogony; creation myths; flood myths; multilingualism; code switching.

    Résumé : Le multilinguisme représente pour la pensée mythique une étape après une situation de monolinguisme généralisé. Dans ce travail, nous recourons à une pensée mythique qui recueille la diversité des langues et la présente de manière originale à travers des structures spécifiques dans les mythes. Ce type particulier de narration folklorique déploie un univers de possibilités qui aide la psyché à saisir l’extérieur et à rationaliser les antinomies de la vie sous des formes symboliques et allégoriques.

    Mots-clés : Mythologie comparée; mythes étiologiques; cosmogonie; mythes de la création ; mythes sur les inondations; multilinguisme; changement de code.

     

    Télécharger le fichier en pdf / download in pdf: Pinto.pdf

  • Le numéro 6 est achevé

    Le n°6 de Nouvelle Mythologie Comparée / New Comparative Mythology est maintenant disponible en impression à la demande.

    Il vous est possible de le commander sur Lulu.com, mais dans quelques semaines, il sera aussi en vente sur Amazon.

    Bien entendu, l'intégralité des articles reste en accès gratuit sur ce site.

    After more than a year of work, the sixth issue of Nouvelle Mythologie Comparée / New Comparative Mythology is now available in print on demand.

    You can now order it on Lulu.com, but in a few weeks, it will also be available on Amazon.

    Of course, all the articles remain in free access on this site.

     

    In Memoriam
    Nicholas Justin Allen (1939-2020)

    Nick-Portrait.jpg

    Lorsqu’en 2012 nous avons eu l’idée de créer une nouvelle revue de mythologie comparée, et qu’il nous a fallu chercher des personnes susceptibles d’intégrer son comité scientifique, le nom de Nicholas J. Allen, pour nous Nick Allen, s’est imposé comme une évidence. Spécialiste de l’Himalaya, et notamment du Népal, Nick y aura consacré toute sa carrière universitaire. Retraité depuis 2001, il n’a cependant cessé d’être actif sur le plan académique, se tournant de plus en plus vers le domaine de la mythologie comparée. Il a depuis lors publié de nombreux articles s’appuyant essentiellement sur les domaines indiens et gréco-romain, s’efforçant d’affiner, d’apporter un correctif à la trifonctionnalité dumézilienne en y ajoutant une quatrième fonction. Le débat concernant la validité de celle-ci est toujours en cours, mais il faut bien noter que celui-ci a été l’occasion de publications majeures, aussi bien de Nick lui-même que de ses continuateurs.
    Nick n’était pas seulement un chercheur remarquable : il était aussi un soutien précieux à la recherche des autres. Pendant vingt ans, il a été responsable de la partie mythologique du Journal of Indo-European Studies, et depuis 2012 donc, il était membre à part entière de notre comité, au sein duquel il a accompli un travail important, aidant à la sélection des articles, mais aussi à leur amélioration. Bien des auteurs lui sont redevables. 
    Nick est décédé le 21 mars 2020, et il nous manque toujours.