Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emily Lyle - The Female Quarter

The Female Quarter

 

Emily Lyle

 

Abstract : It is argued that the female had a distinct place in the Proto-Indo-European cosmological scheme and that the colour associated with this concept was yellow and that it complemented the male components present in the white, red, black colour triad. In a set of eight simplex gods, the female is represented in space by a young goddess, associated with the vulva, and by an old goddess, associated with the earth. In terms of time, the female quarter is the summer season and relates to the life stage of junior mature men and to the transition of marriage. A death portion that comes before rebirth in the cycle can be related to N. J. Allen’s negative fourth function and to the divine king of the dead, while the divine king of the living has a central position as Allen claimed in terms of his postulated positive fourth function. However, it is the female element that Allen did not accord a place in his model which forms part of the regular fourfold series indicated by colour and it represents a quarter of that totality while remaining within the third function.

Keywords : Indo-European goddesses, queen, colours, age-grading, life cycle, Yama.

Résumé : Le féminin occupait une place distincte dans le schéma cosmologique proto-indo-européen et la couleur associée à ce concept était le jaune. Il complétait les composants masculins présents dans la triade de couleurs blanc, rouge et noir. Dans un ensemble de huit dieux simplex, le féminin est représenté dans l’espace par une jeune déesse, associée à la vulve, et par une vieille déesse, associée à la terre. En termes de temps, le quartier féminin correspond à la saison estivale et se rapporte à l’étape de la vie des jeunes hommes mûrs et à la transition du mariage. Une partie de la mort qui précède la renaissance dans le cycle peut être liée à la quatrième fonction négative théorisée par N. J. Allen et au roi divin des morts, tandis que le roi divin des vivants occupe une position centrale comme Allen le prétendait concernant son postulat de quatrième fonction positive. Cependant, c’est l’élément féminin auquel Allen n’a pas accordé de place dans son modèle qui fait partie de la quadruple série régulière indiquée par la couleur. Il représente un quart de cette totalité tout en restant dans la troisième fonction.

Mots-clés : Déesses indo-européennes, reine, couleurs, classes d’âge, cycle de vie, Yama.

 

Télécharger le fichier en pdf / download in pdf:  Lyle.pdf

Écrire un commentaire

Optionnel