Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roger Woodard - Carmenta - Aditi

Carmenta - Aditi

 

Roger Woodard

 

Abstract : Among the primitive deities of Rome is the goddess Carmenta, served by one of the archaic Flamines Minores. She is deity of the carmen, Latin term denoting both ‘solemn utterance’ – religious and legal – and ‘prophetic utterance’. In her role as deity of the utterance, Carmenta is presented as having two distinct aspects, one that is oriented toward what is before (Porrima or Prorsa) and the other to what is after (Postverta). This dual alignment characterizing Carmenta, ranging forward and backward, finds a homologous structure in the bivalent Vedic goddess Aditi, having a name meaning essentially ‘Un-Bound’, who is accompanied by the divine alloform Diti ‘Bound’. Aditi is said to be ‘two-faced’ (ubhayataḥśīrṣṇī́), a bifrontal condition attributed to her affiliation with prāyaṇī́ya- ‘going forth/in’ and udayanī́ya- ‘going out’, opening and closing rituals of the Soma sacrifice. We encounter this idea in Śatapatha-Brāhmaṇa 3.2.4.16, where Aditi is presented as closely correlated with Vāc, goddess of sacred utterance. Italic Carmenta and Indic Aditi, each with a contrastive biform are descended from a dualistic trifunctional Proto-Indo-European goddess.

Keywords : Carmenta, Carmentalia, Porrima, Prorsa, Postverta/Postvorta, Janus, Ides, Aditi, Diti, New-Moon/Full-Moon Sacrifice, Vāc, Trifunctional.

Résumé : Parmi les divinités primitives de Rome se trouve la déesse Carmenta, desservie par l’un des Flamines Minores archaïques. Elle est la divinité du carmen, terme latin désignant à la fois l’« énoncé solennel », religieux et légal, et l’« énoncé prophétique ». Dans son rôle de divinité de l’énoncé, Carmenta est présentée comme ayant deux aspects distincts, l’un orienté vers l’avant (Porrima ou Prorsa), et l’autre vers l’après (Postverta). Ce double alignement qui caractérise Carmenta, allant vers l’avant ou vers l’arrière, trouve une structure homologue dans la déesse védique bivalente Aditi, dont le nom signifie principalement « Dé-Liée », nom accompagné de l’alloforme divin Diti, « Lié ». On dit qu’Aditi possède « deux faces » (ubhayataḥśīrṣṇī́), une condition bifrontale attribuée à son association avec le prāyaṇī́ya-, « aller de l’avant, entrer », et le udayanī́ya-, « sortir », rituels d’ouverture et de clôture du sacrifice du Soma. Nous rencontrons cette idée dans le Śatapatha-Brāhmaṇa 3.2.4.16, où Aditi est présentée comme étroitement corrélée à Vāc, déesse de l’énoncé sacré. L’italique Carmenta et l’indienne Aditi, chacune biforme de façon contrastive, descendent d’une déesse proto-indo-européenne trifonctionnelle dualiste.

Mots-clés : Carmenta, Carmentalia, Porrima, Prorsa, Postverta/Postvorta, Janus, Ides, Aditi, Diti, sacrifice de la Nouvelle-Lune/Pleine lune, Vāc, trifonctionnel.

 

Télécharger le fichier en pdf / download in pdf:  Woodard.pdf

Écrire un commentaire

Optionnel