Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

T. L. Markey - Togi- the Terrible

Togi- the Terrible

 

T. L. Markey

 

Abstract : The conventional etymology of the (regal) Celtic personal name element togi <*teugi ‘axe’ (cf. Old Irish túag ‘axe, hatchet’) is a misappropriation of Indo-European roots (*teu̯-g- ‘to swell’ and/or *(s)teu̯-g- ‘to strike’); it correctly derives from Indo-European *h2teu-g- / h2tu-g- ‘fear, dread, terror’. The Celtic tradition that a leader was a fearsome being, a formidable protector, is shown to be embedded in the scene of Mac Cécht’s death at the close of the Irish tale Togail Bruidne Da Derga, a final instruction reminiscent of that given by the dying Bhīṣma to Yudhiṣṭhira in Book 13 of the Mahābhārata.

Keywords : Togirix, Esus, Sucellos, grammaticalization, Hitt. ḫatuk- ‘to be terrible,’ ἀτυζόμενος ‘in terror’.

Résumé : L’étymologie conventionnelle de l’élément de nom personnel celtique (royal) togi <*teugi « hache » (cf. vieil irlandais túag, « hache ») est un détournement de racines indo-européennes (*teu̯-g- « gonfler » et/ ou *(s)teu̯-g- « frapper ») ; il dérive correctement de l’indo-européen *h2teu-g- / h2tu-g- « peur, terreur ». La tradition celtique selon laquelle un chef était un être effrayant, un redoutable protecteur, est ancrée dans la scène de la mort de Mac Cécht, à la fin du conte irlandais Togail Bruidne Da Derga, une instruction finale qui rappelle celle donnée par Bhīṣma agonisant à Yudhiṣṭhira dans le livre 13 du Mahābhārata.

Mots-clés : Togirix, Esus, Sucellos, grammaticalisation, hit. ḫatuk- « être terrible », ἀτυζόμενος « terrorisé ».

 

Télécharger le fichier en pdf / download in pdf: Markey.pdf

Écrire un commentaire

Optionnel